Caroline, commerciale chez Sénev

« Le sac à main existe depuis des années, il ne cesse de se réinventer au fil de matières, couleurs et autres fantaisies. Mais les utilisatrices, elles, continuent à utiliser l’espace qu’ils offre au maximum. Et oui, une poche c’est fait pour être remplie non ?

Voici donc une petite revue de ce que je transporte tous les jours dans mon maxi bag.

Je fais partie de ces filles qui apportent absolument tout dans leurs sacs. C’est un peu mon compagnon, mon sauveur en cas de besoin et surtout mon indispensable mode. Je garde toujours mon cahier blanc pour prendre des notes. Je m’en sers aussi comme pense-bête quand je n’ai pas de post-it sous la main, en déplacement par exemple.

Je ne me sépare jamais de mon pot de Help ! Sénev et de mon vernis dans une teinte rosée et légèrement pailletée pour une manucure parfaite. J’aime cette couleur, qui se marie avec toutes mes envies vestimentaires. Parfaite de jour, comme de nuit.

Mon rouge à lèvres ne me quitte pas non plus. Toujours dans mon sac au cas où une sortie entre amis s’invite à la dernière minute. Un passage rapide sur mes lèvres et je suis prête pour aller m’amuser.

J’ai aussi ma trousse de maquillage préférée qui contient, surtout, mon chargeur de téléphone, mes écouteurs ou encore des tickets de métro. Pas vraiment sa fonction de base, je vous l’accorde.

Je ne pars jamais de chez moi sans mon smartphone, une espèce de pseudo meilleur ami à qui l’on peut tout confier et sur qui l’on peut compter. Enfin, sauf quand il commence à se décharger! Je l’adore avec cette coque à paillettes, dans des tons bronze et argent, je brille de mille feux quand je passe un coup de fil. Un véritable accessoire mode.

J’ai aussi des porte-clés à accrocher un peu partout. De peur de perdre ses clés ou tout simplement pour donner une petite touche de fantaisies. Certains font même clés USB ! C’est tout de suite amusant avec les enfants surtout quand ce sont des personnages connus ou qu’ils ont déjà vu. Un dinosaure, un pompier ou encore une licorne font partie de ma joyeuse collection.

Mon maxi bag, c’est mon refuge. Ses objets, ses souvenirs, là où tout est à sa place et en même temps tout est en désordre. Mais je me retrouve dans ce petit bazar organisé et c’est l’essentiel. »