Pour notre premier bar à pieds, on voulait vous surprendre, vous transporter, vous emmener au 7ème Ciel. Et puis, il fallait que ce soit très parisien, tout en étant calme et élégant Alors, nous avons posé nos mallettes tout en haut de l’hôtel le plus perché de Paris, le Terrass hôtel. Une terrasse, des palmiers et la Tour Eiffel qui scintille à la vue de vos pieds.

Mais comment tout ça a-t-il commencé ? Permettez-moi un petit flash-back.

Quand les premiers produits sont sortis en 2011, ma hantise était qu’ils ne plaisent à personne d’autres que mes amies ou ma maman, bien trop gentilles et encourageantes pour émettre des opinions négatives. Donc j’ai confié la marque au Smart Store. Le lieu a disparu depuis, mais reste leur page facebook, telle un témoin du passé. Le concept était brillant : réunir une communauté de consommateurs, les inviter régulièrement à passer à la boutique pour tester des nouveautés, et leur permettre de repartir avec ceux qu’ils avaient aimés. En échange, ils postaient des commentaires sur les produits. Pour une jeune marque, c’était l’occasion de tester son attractivité et d’évaluer la satisfaction consommateur, tout ceci pour un budget très raisonnable. Bref. La fine équipe était réputée pour son côté dénicheuse de nouveautés. Donc quand MyLittleParis a lancé sa box, à l’automne 2011, ils les ont appelé pour savoir quelles étaient les nouvelles marques de cosmétiques. Et vous savez de qui ils ont parlé ? De nous !! C’est comme ça qu’on s’est retrouvé dans la box de janvier 2012, et c’est comme ça que notre belle histoire avec MLP a commencé.

Revenons à notre bar à pieds perché. Notre défi, lancé par MLP : installer un institut éphémère au centre d’un restaurant à ciel ouvert en plein mois de juillet. Vous vous dîtes : facile ! Et bah non, pas si facile. D’abord parce que personne n’a envie de manger un fondant au chocolat en regardant quelqu’un se faire masser les pieds ; solution : créer une séparation. Oui mais, il ne faudrait pas que ça nous gâche la vue ; solution : une séparation pas trop haute. Et puis, le soir, on voudrait que la terrasse retrouve sa configuration habituelle ; solution : une séparation pas trop haute et déplaçable. Ah, j’allais oublier, il ne faudrait pas que ça casse le charme bucolique de la terrasse ; SOLUTION : des palmiers montés sur roulette que l’on installe en carré « VIP » le matin et que l’on fait rapidement rouler le soir jusqu’aux bords de la terrasse.

Au-delà de ces détails matériels, notre premier institut éphémère a été un bonheur : le téléphone qui n’en finit pas de sonner, 2 semaines de rendez-vous rempli en moins d’une ½ journée, et un soleil presque tout le temps-là. Merci MLP !

 

L’évènement s’est déroulé la 1ère quinzaine de juillet 2012 sur le toit du Terrass Hôtel qui a eu la gentillesse de nous accueillir. L’hôtel est actuellement fermé pour rénovation. Il réouvre au printemps 2015 – stay tuned